TPCCONSEIL BIARRITZ Gestion de Patrimoine et Investissements

TPC Conseil  /  Vendre ou investir en viager

Vendre ou investir en viager libre ou occupé

Vendre-ou-investir-en-viager-libre-ou-occupé-tpcconseil

Quelles sont les principales caractéristiques du viager ?

Le viager est une forme particulière de transaction immobilière qui est souvent considérée comme une alternative intéressante à la vente traditionnelle.

En France, le viager est régi par le Code Civil et présente plusieurs types selon les modalités convenues entre le vendeur (crédirentier) et l'acheteur (débirentier).
Voici un aperçu des avantages que cette méthode de vente peut offrir :

01

Côté vendeur

Pour les vendeurs, le viager peut offrir plusieurs avantages, notamment un revenu supplémentaire à la retraite, la possibilité de rester dans la propriété et d'éviter les coûts de déménagement, ainsi que la réduction des droits de succession pour les héritiers.

Risque principal : ne pas recevoir suffisamment de paiements pour couvrir ses besoins financiers ou de décéder prématurément après la vente, réduisant ainsi le rendement global de la transaction.

02

Côté acheteur

Pour les acheteurs, le viager peut être attrayant, car il offre la possibilité d'acquérir une propriété à un coût initial réduit par rapport à un achat traditionnel, tout en offrant un potentiel de rendement attractif à long terme, surtout si le vendeur vit plus longtemps que prévu.

Risque principal : devoir effectuer des paiements pendant de nombreuses années sans jamais obtenir la pleine propriété si le vendeur vit plus longtemps que prévu.

Voici les principaux types de viagers

Viager occupé

Dans cette forme de viager, le vendeur conserve le droit d'habiter le bien jusqu'à son décès, tout en percevant une rente viagère. L'acheteur devient alors propriétaire du bien dès la signature de l'acte de vente, mais ne peut l'occuper tant que le vendeur est en vie.

Viager libre

Contrairement au viager occupé, dans le viager libre, le vendeur quitte le bien dès la signature de l'acte de vente. L'acheteur peut donc occuper le bien ou le mettre en location immédiatement.

Viager semi-occupé

Cette forme de viager combine les deux précédentes. Une partie du bien est occupée par le vendeur tandis que l'autre est libre pour l'acheteur.

Maintenant, voyons comment se déroule le processus pour chaque partie

Pour le vendeur (crédirentier)

Estimation du bien

Avant de mettre en vente en viager, le vendeur doit faire estimer son bien par un professionnel (expert immobilier agréé à la Cour) afin de déterminer la valeur vénale du bien ainsi que la rente viagère correspondante.

Signature du contrat

Une fois l'accord trouvé entre les parties sur le montant de la rente et les modalités de paiement, un contrat de vente en viager est établi. Ce contrat précise notamment le montant de la rente viagère, les modalités de paiement, et les conditions de résiliation éventuelles.

Perception de la rente

Le vendeur percevra la rente viagère convenue jusqu'à son décès. Cette rente peut être constituée d'un montant fixe et/ou d'un bouquet initial versé lors de la signature de l'acte de vente.

vendre-en-viager

Pour l'acheteur (débirentier)

Financement de l'achat

L'acheteur doit disposer des fonds nécessaires pour verser le bouquet initial (le cas échéant) ainsi que pour payer la rente viagère convenue.

Occupation ou mise en location

Selon le type de viager convenu, l'acheteur peut soit occuper le bien immédiatement (viager libre), soit attendre le décès du vendeur pour en prendre possession (viager occupé), ou encore bénéficier d'une partie du bien dès la vente (viager semi-occupé).

Respect des obligations contractuelles

L'acheteur doit régulièrement verser la rente viagère convenue au vendeur jusqu'à son décès. En cas de non-paiement, des pénalités peuvent être prévues par le contrat.

investir-en-viager

Le viager est donc une solution intéressante tant pour le vendeur que pour l'acheteur, offrant des avantages spécifiques à chaque partie en fonction de ses besoins et de sa situation financière.

Le viager en France constitue une option intéressante à la fois pour les vendeurs et les acheteurs, avec ses points forts et ses points faibles.


Avant de s'engager dans ce type de transaction, il est primordial de bien appréhender les conséquences financières et juridiques.